Pourquoi et comment les joueurs trichent

Pourquoi et comment les joueurs trichent

Pourquoi et comment les joueurs trichent

Il existe dans le monde certaines choses dont on est certain de ne pas pouvoir y échapper. La promotion en Master dans son MOBA favori gaché par un équipier pas très coopératif ou le cheater qui arrive à te tuer pendant une partie de [Insérer ici le nom d’un Battle Royale populaire] alors que tu étais très bien caché derrière un mur. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à ce qu’est la triche dans le jeu vidéo.

Qu’est-ce-que la triche?

Selon Wikipédia tricher (ou cheater en anglais francisé) signifie employer des moyens permettant de modifier les règles du jeu pour obtenir un avantage déloyal dans une partie. Bien qu’incomplète, cette définition résume le mieux ce qu’on pourrait dire à froid quand on demande ce qu’est la triche. Pour autant, il manque un point dans cette définition et c’est le nombre de joueurs mis en cause. En effet tricher sur un jeu solo ou multi-joueurs peut avoir des conséquences et réactions diamétralement opposées. Dans un premier temps nous allons nous intéresser à la triche sur les jeux multijoueurs en ligne.

La triche en ligne

Que ce soit dans les FPS comme Battlefield ou Counter Strike ou dans les moba comme League of Legends, ne jamais croiser de cheater pourrait relever du miracle. En effet, il est très facile de trouver des sites qui proposent des programmes pour tricher et enchaîner les victoires (on ne donnera pas de liens pour des raisons évidentes). De plus il existe un nombre assez large de cheats qui permettent de se faire repérer un peu moins facilement, mais nous reviendront plus tard sur ce point, dans l’immédiat on va présenter les cheats les plus connus.

Le Aimbot : C’est peut-être le cheat le plus connu dans les FPS. Celui-ci permet au joueur de viser automatiquement un autre joueur, généralement dans la tête. Plus besoin de bouger sa souris pour aligner les têtes.

Le Wallhack : Ce cheat permet au tricheur de voir ses adversaires à travers les murs, avec plus ou moins d’informations, comme sa vie ou la distance où il se trouve. Parfois il peut être entouré d’un halo qui permet de savoir si on peut le toucher ou non.

Le script : Le script est un programme utilisé sur les moba qui permet de pouvoir toucher à coup sûr tous les sorts que l’utilisateur lancera, d’éviter tous les sorts adverses et de farmer, obtenir l’or, ressource principale du jeu, automatiquement. Ce cheat est aussi utilisé pour monter rapidement des comptes en jouant en ARAM, un mode de jeu de League Of Legends, où les parties sont courtes, afin de les vendre.

Comment fonctionnent les cheats ?

Les cheats sont, en très grossièrement résumé, des micro modifications du code du jeu. Les hackers décompilent, via des logiciels, le code du jeu afin de trouver des failles intéressantes à exploiter voire même d’altérer la mémoire du jeu, afin d’obtenir des munitions infinies par exemple. Dans d’autres cas le cheat peut altérer directement des paramètres système comme le pilote de la carte graphique. En effet en altérant le pilote de la bonne façon il devient possible de voir un objet qui se trouve caché derrière un mur. Dans d’autres cas le cheat va modifier les paquets reçus et envoyés au serveur. Par exemple quand un joueur tire sur un autre, un paquet avec la trajectoire de la balle est envoyée au serveur qui l’enverra ensuite au joueur qui recevra la balle. Le cheat à ce moment va modifier le paquet reçu du serveur afin que la balle ne touche pas l’autre joueur, ce qui explique le fait qu’il vous arrive de penser que vous ayiez toucher de façon certaine un joueur et que celui-ci ne prend pas de dégâts.

Que font les développeurs pour stopper les cheats ?

Les développeurs et entreprises, qui sont conscients que ces cheaters sont une menace pour la pérennité de leur jeu, mettent plusieurs dispositifs en place afin de les débusquer le plus rapidement possible. Quand il y a soupçon de triche, le serveur peut demander au jeu local du tricheur d’envoyer des informations comme la signature numérique ou la taille des fichiers et si les informations ne correspondent pas le joueur est sanctionné d’un bannissement du jeu, temporaire ou définitif. Pour contrer ceci, les hackers peuvent imiter la signature numérique du jeu et mentir sur la taille des fichiers. Pour faire face à ce procédé, digne d’un virus, les développeurs vont créer de petits programmes qui auront le même comportement qu’un anti-virus (Easy Anti Cheat). Celui-ci aura pour mission de débusquer les programmes sur le pc du joueur/tricheur qui vont altérer le jeu de façon discrète ou pas. Généralement les entreprises font preuve de très peu de tolérance envers les cheaters et ban leurs comptes dès qu’une triche est trouvée, mais cela peut aller plus loin. En Corée du sud, là où les jeux en ligne ont une très grande importance, la triche est passif d’une peine de prison et de lourdes amendes. Aux Etats-Unis, Epic Games a assigné en justice un jeune de 14 ans qui avait maintes fois cheaté.

Mais qui sont et quelles sont les motivations des cheaters ?

Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte ceux qui créent les cheats et ceux qui les utilisent.

Pour ceux qui les utilisent on peut dégager deux types de “cheaters”. Ceux qui ne vont pas se cacher de cheater, tout en se targuant d’être meilleur ou en insultant copieusement leurs adversaires et ceux beaucoup plus discrets qui utilisent les cheats avec parcimonie afin de faire croire que ce sont uniquement de très bons joueurs. Quant à leur motivation, on pourrait lister une envie d’être meilleure ou juste un désir de faire passer un sale moment à une communauté jugée par le cheater comme étant toxique, un topic sur unknowncheats traite de cette question.

Quant à ceux qui créent les cheats, il y en a certains qui le font comme challenge, d’autres pour apprendre à coder, mais beaucoup le font pour l'appât du gain, il suffit de voir le nombre de sites qui proposent de payer afin d’utiliser leurs cheats et il semblerait que cela soit un marché juteux, suffisamment juteux pour que des personnes avec des morales douteuses puissent s’y intéresser. Dans certains cheats, en plus des lignes de codes pour altérer le jeu il peut y avoir d’autres lignes de codes malveillantes qui peuvent avoir accès à des régies publicitaires, dans le meilleur des cas...

Quid du jeu solo ?

Pour le jeu solo, étant donné que seul le cheater est affecté, il semblerait que cela soit bien plus toléré que sur le multijoueur. Les cheats codes, créés au départ par les développeurs, pour faciliter les tests sont souvent utilisés et même la recherche et l’exploitation de bugs sont monnaie-courante dans le domaine du speedrun. On peut notamment prendre l’exemple de la série de jeux “Les Sims”, où dans la notice d’utilisation il est écrit noir sur blanc comment ouvrir la console pour activer des cheat code. Pourquoi ce choix ? Il se trouve que comme inscrit dans cet article d’EA games : Comment tricher ?, les cheats codes font partie intégrantes du gameplay et permettent aux joueurs d’avoir une expérience de jeu unique et personnelle. Par contre dans certains jeux l’utilisation de cheats désactive le gain de succès, ce qui devrait encourager les joueurs à ne pas cheater, mais cela dépend des jeux et des joueurs.

Au final la triche semble être un sujet qui continue à être débattu, combattu ou utiliser dans le milieu du jeu vidéo. D’ailleurs d’autres questions comme la limite entre astuce et triche qui est très floue sont souvent abordées. Mais vous, que pensez-vous de la triche ? Peut-elle être tolérée dans des cas précis ? Faut-il la proscrire de façon définitive ?

Si notre article vous a plu

Soutenez nous sur Tipee