Retrouvez toutes les photos de Game’Her, directement, sur notre compte Instagram.

Retrouvez-nous sur :

La Mixité dans le Gaming, l’E-sport et l’Audiovisuel

Faker

Faker : la Légende

Lee “Faker” Sang-hyeok est un joueur professionnel sud-coréen de 21 ans. Il est mondialement connu comme étant l’un des meilleurs joueurs du célèbre jeu vidéo League of Legends. Recruté par l’équipe SK Telecom en 2013 pour jouer en tant que midlaner, il doit sa réputation à son talent sur League of Legends. Il est considéré comme étant le meilleur joueur de tous les temps et est constamment classé n°1 du ladder par les analystes du jeu, avec une légère exception en 2016 où il fut classé deuxième. Accompagné de son coéquipier Bengi, ils sont les seuls à avoir gagné trois fois les championnats du monde de League of Legends en 2013, 2015 et 2016. Un quatrième titre de champion du monde leur a échappé cette année, cependant le duo a annoncé son grand retour pour la finale 2018.

 

De joueur d’arcade à joueur professionnel

Avant sa carrière de joueur professionnel Faker était un bon élève à l’école, il était notamment doué en mathématiques. Il a cependant choisi de quitter l’équivalent coréen du lycée français pour se consacrer pleinement à l’eSport. Faker débuta son aventure dans le monde du jeu vidéo sur des bornes d’arcade. À ce moment-là, Lee ne connaissait pas League of Legends et le découvrit au détour d’une recherche Internet. Comme nous l’apprenons dans une interview datant de 2016, Faker ne jouait qu’en partie normale. Suite à une trop longue attente dans la file pour trouver un match, il lança pour la première fois une partie classée. En effet, son MMR était bien trop élevé pour que le système lui trouve des adversaires à sa mesure. Seul le temps le séparait de la place de numéro un.

En 2011, ses performances de haut-niveau lui permirent d’être repéré et recruté par SK Telecom T1K. Ce recrutement s’est avéré payant puisque Faker remporta son premier titre de champion du monde dès la première année. En octobre 2016, ses récompenses accumulées s’élevaient à 896 596 $. Ce montant le place parmi les 30 joueurs professionnels les plus récompensés.

 

Son palmarès

Tout d’abord, il remporta le championnat du monde comme membre de SK Telecom T1K en 2013. En 2014, SKT K et SKT S fusionnent pour donner naissance à l’équipe SKT T1. Malheureusement, cette année là, ils ne parvinrent pas à se qualifier pour le championnat du monde. En 2015, lors des LCK (League of Legends Champions Korea) d’été, il fut retiré de l’équipe avant de revenir en marquant un “quintuplé” (pentakill) contre l’équipe NaJin e-mFire.

Durant le championnat du monde de 2015, lui et son équipe ne perdirent qu’un seul match, finissant avec un score record de 15 victoires pour une défaite. Ce fut alors leur deuxième titre de championnat du monde.

Ils commencèrent l’année 2016 en remportant les LCK de printemps, se qualifiant au MSI (Mid-Season Invitational). Ce tournoi était, à l’époque, le seul titre qui manquait à leur palmarès. Malgré un départ moyen, ils perdirent quelques matches de poule, mais réussirent à se qualifier pour les demi-finales et finirent par remporter la finale contre l’équipe américaine CLG (Counter Logic Gaming). SKT T1 ne termina que troisième des LCK d’été de cette année, se garantissant tout de même une place au championnat du monde 2016. Ils gagnèrent ce championnat du monde en battant une autre équipe coréenne, Samsung Galaxy. Dans cette finale durant laquelle Faker fut élu meilleur joueur (MVP). En remportant ce championnat, SKT T1 devint la seule équipe à être trois fois championne du monde. Avec 4h20 de jeu ce fut d’ailleurs le BO le plus long de l’histoire de League of Legends.

SKT T1 termina 2e des LCK derrière l’équipe Longzhu Gaming, se qualifiant ainsi pour le championnat du monde 2017. Les SKT arrivèrent jusqu’en finale contre les Samsung Galaxy, mais ces derniers remportèrent la victoire (3-0) face aux SKT T1.

Les fans attendent impatiemment les championnats du monde 2018 pour voir le retour des SKT T1, en espérant les voir décrocher leurs 4éme titres de champion du monde.

 

Interview de Faker

Lors d’une interview effectuée le 29 octobre 2017, à à peine une semaine de la finale des Worlds 2017, Faker démontra encore sa détermination en affirmant que s’il venait au championnat du monde, c’était pour gagner. 

“My goal has always been to be the champion. If your goal coming to Worlds isn’t to be first, then it holds no meaning. I will give it my all to achieve this goal.”

L’équipe SKT T1 ne remporta pas la finale cette année-là, mais au fur et à mesure du temps Faker n’a plus à prouver qu’il est le meilleur joueur de tous les temps actuellement, comme il le dit lui-même : 

“Mon nom est Lee Sang-hyeok. Mes fans américains m’appelle “Dieu”. Mes fans coréens, “l’Invincible Roi Démon”. Mais je préfère “Dieu”, parce que ça me semble un tout petit peu plus imposant. Dans le jeu, je suis simplement “Faker”.

Lee a récemment dévoilé qu’il se questionnait sur le fait de quitter SKT T1. En effet, son contrat prenait fin en cette saison 2017, seulement l’équipe lui proposa un contrat s’estimant à 2.5 millions de dollars.

 

Pour finir

Brandon Beck, PDG et co-fondateur de Riot Games, à même comparé Faker à Michael Jordan, probablement en comparaison à ses 3 titres en NBA, de même, le fait qu’il soit le meilleur joueur de tous les temps de Basket-Ball ou encore pour sa domination dans le monde de la compétition. Là ou simplement les deux, sont au dessus des autres dans leurs domaines respectifs.

Terminons avec le 1V1 le plus marquant de Faker…

 

Rédactrice chez Game'her, passionnée de jeux vidéo depuis toujours.

Add Comment